Départ d’Elisabeth Devilliers à la retraite

Départ d’Elisabeth Devilliers à la retraite

Médecin hématologue de formation, Elisabeth Devilliers prendra ses droits à la retraite le 1er janvier 2018 après avoir accompagné le CNCR depuis sa création et pendant plus de 10 ans.
En 1990, Elisabeth Devilliers est nommée à la Direction Générale du CHU de Dijon, comme conseiller médical de Jean Montalban grâce à Gérard Vincent, qu’elle a longuement remercié dans son discours pour avoir cru en elle tout au long de sa carrière. C’est à ce poste, en charge des questions médicales et notamment de la recherche, qu’elle fera la connaissance de Didier Delmotte, fondateur du CNCR avec Gérard Janvier et Jacques Touchon. Elle s’implique dès 2005 dans le projet. Elle rejoint la FHF en 2007 et est chargée du pôle Qualité Innovation Recherche. Elle aide à créer une feuille de route opérationnelle pour le CNCR, soutenue par Didier Delmotte. Elisabeth Devilliers est ainsi à l’origine des groupes techniques de travail entre professionnels des DRCI qui existent encore aujourd’hui. A partir de 2009, elle œuvre à l’évolution du CNCR vers un Groupement de Coopération Sanitaire. En 2014 elle passe à plein temps au CNCR et quitte le CHU de Dijon et le GIRCI Est pour se consacrer exclusivement au nouveau projet du CNCR pour lequel elle se bat avec conviction et force aux côtés de Jean Sibilia : ouverture aux Conférences CH et CHS, adhésion des nouveaux établissements et création d’une équipe opérationnelle propre sur des missions dédiées.
Ainsi, Elisabeth Devilliers a connu 9 Présidents, en particulier Norbert Ifrah et Jean Sibilia pour des mandats complets en tant que Directrice du CNCR et quitte Antoine Magnan qu’elle a accompagné en tant que Chargée de mission auprès du Président.

L’ensemble de l’équipe du CNCR et ses anciens collègues lui souhaitent une belle continuation pour la suite de l’aventure, entourée de ses 3 enfants, 4 petits-enfants, à la voile ou sur des skis !

Partagez