L’éditorial du Président

Mai 2019

Par le Professeur Antoine Magnan, Président-Administrateur du CNCR

« Visibilité, Efficacité, Futur »

2019 est la dernière année du nouveau cycle quadriennal lancé en 2015 et démontre que la ligne stratégique décidée à l’époque était pertinente. Le GCS est désormais reconnu pour son expertise et sa légitimité dans la défense des intérêts hospitaliers en matière de recherche en santé.

Le CNCR a inscrit son action dans le triptyque suivant : visibilité, efficacité, futur. D’abord, la visibilité grandissante du CNCR et à travers lui de la recherche hospitalière, phénomène qui s’est traduit par des échanges accrus avec entre autres le CNRS, l’Inserm ou encore la Fondation Maladies Rares. Ensuite, l’efficacité : la sollicitation de l’Assemblée nationale et du Sénat sur les projets de révision de la loi bioéthique ou le tirage au sort des CPP en sont des exemples emblématiques. Enfin, le futur, point soulevé notamment à la dernière Assemblée générale du 12 mars dernier pendant laquelle des interrogations ont été soulevées : comment mieux ajuster les missions du CNCR pour répondre aux besoins des membres en matière de recherche et innovation ? quelle serait la gouvernance la plus adaptée pour redessiner ensemble les axes de travail du nouveau cycle qui s’annonce, dans le cadre du vote pour le renouvellement du GCS prévu au terme du premier semestre de cette année ?

Ces questions ne doivent pas masquer les actions décisives du CNCR, qui contribuent au développement des missions recherche et innovation de ses membres : guichet unique, déploiement du module d’évaluation des établissements en partenariat avec l’Hcéres, lancement des « rendez-vous sur mesure » Europe à la demande visant à accompagner les EPS dans les projets européens, organisation de la première journée de formation « Ecrire son premier article scientifique » à destination des chercheurs paramédicaux, 2ème édition du label « Excellence Recherche Cancer Territoire », publication du rapport « Recherche clinique : le CHU promoteur », etc.

Mais la notion de futur induit également celle de la pérennité des missions et de leurs résultats : la ligne directrice du CNCR reste la même depuis sa création. Il s’agit de proposer des outils facilitateurs, des leviers d’amélioration, qui serviront sur le long-terme la recherche et innovation hospitalière, que ce soit sur le plan réglementaire, partenarial, ou dans son accompagnement « expertise-conseil ». Ce point est essentiel, car il guide la stratégie de l’équipe du CNCR dans son souhait de servir la recherche et l’innovation hospitalière.